Contenu

NOUVEAU

OUVROUER-LES-CHAMPS s’engage pour une mobilité durable et solidaire !

Le PETR Forêt-d'Orléans-Loire-Sologne regroupant 49 communes dont OUVROUER-LES-CHAMPS a en effet décidé de s’abonner à Rezo Pouce. Pour faire simple, il s’agit d’un réseau solidaire pour partager ses trajets du quotidien. Grâce à de nombreux arrêts sur le Pouce (comme des arrêts de bus), vous pouvez facilement vous retrouver et partager vos trajets. L’inscription, gratuite, à la communauté d’autostoppeurs se fait via le site internet de Rezo Pouce : https://www.rezopouce.fr/ où vous retrouverez tous les outils indispensables pour passer à la pratique de la mobilité partagée. Rezo Pouce, c’est donc un mélange subtil de covoiturage du quotidien et d’autostop pour tous !

 

En savoir plus : https://foretorleans-loire-sologne.fr/nos-reflexions/mobilite/rezo-pouce ou sur https://www.rezopouce.fr/

Pour vous inscrire : https://www.rezopouce.fr/

 

Le principe

Le dispositif est entièrement gratuit que ce soit pour les communes et les utilisateurs. L’inscription se fait sur le site Rezo Pouce https://www.rezopouce.fr/ ou en point relai (mairie, PETR) sur présentation d’une pièce d’identité et la signature d’une charte de bonne conduite. Il est possible de s’inscrire en tant que conducteur et/ou passager ; les inscrits se voient ensuite remettre une carte de membre et un kit mobilité (macarons conducteurs, fiches destinations, fiches conseils pour l’autostoppeur). Chaque point d’autostop sur une commune sera disponible sur le site internet Rezo Pouce et celui de la municipalité une fois le dispositif lancé.

En pratique, l’auto-stop est très spontané : un passager inscrit sa destination sur la fiche fournit par Rezo Pouce ou qu’il confectionne lui-même et attend à un arrêt « pouce » matérialisé par un panneau sur la commune.

Un conducteur allant dans la même direction s’arrête alors. Les deux se reconnaissent via leur carte et le macaron apposé sur le pare-brise du véhicule. Il est conseillé d’indiquer la destination pour l’auto-stoppeur car un automobiliste s’arrêtera plus facilement s’il sait où souhaite aller son futur passager.

Les arrêts sont des points de départs mais ne sont pas forcément des points de retour : une fois dans le véhicule les deux personnes se mettent d’accord où s’arrêter. Dans un second temps, sur des trajets réguliers et avec des gens se connaissant bien, une participation peut naturellement se mettre en place mais elle n’est pas obligatoire. En moyenne, dans les communes où la mise en place du réseau a déjà été effectuée, l’attente est estimée à 7-10 minutes.

Actualités similaires